Restaurants

Quelques étapes à suivre pour ouvrir son restaurant à l’étranger

Si vous souhaitez vous lancer dans l’ouverture d’un restaurant à l’étranger, il est conseiller de suivre scrupuleusement quelques étapes afin de faire de son expérience une réussite. En effet, de nombreuses personnes essayent d’ouvrir leur affaire à l’étranger et peuvent parfois s’en mordre les doigts. Vous trouverez dans cet article une liste des différentes étapes à suivre pour ouvrir son restaurant à l’étranger.

1/ Se renseigner sur les législations légales en vigueur

Trouvez d’abord le pays dans lequel vous souhaitez investir ! Privilégiez le pays pour lequel vous avez un attrait culturel important. Si vous souhaitez investir, vous pourrez trouver plusieurs listes des destinations les plus « business-friendly ».

Au préalable, rendez-vous dans une agence qui aide les francophones à s’installer dans le pays que vous aurez choisis (l’ambassade ou le consulat pourra certainement vous mettre en relation avec un organisme compétent le cas échéant). Il faudra en effet être très averti des différentes législations en vigueur (au niveau de votre entreprise mais également du secteur et de la sécurité de votre futur restaurant).

2/ Ouvrir votre entreprise et trouver le local qui vous convient

Il faudra ensuite monter votre entreprise ou ouvrir une succursale de votre entreprise française existante à l’étranger. Pour ce faire, il faudra effectuer une traduction assermentée de vos statuts d’entreprise actuel, ou choisir les services d’une agence qui pourra vous aider à vous implanter à l’étranger (création de la société, domiciliation commerciale et comptabilité), ils pourront même vous mettre en relation avec du personnel qualifié pour votre futur restaurant.

Il faudra ensuite choisir un local pour votre restaurant, vous pourrez opter pour les services d’une agence immobilière locale. Si vous souhaitez ouvrir un restaurant en Slovaquie ou en Slovénie par exemple, je vous conseille de vous offrir les services d’un traducteur slovène français ou un traducteur slovaque français afin de vous accompagner lors des visites de biens. Il est en effet plus facile de négocier dans sa langue maternelle et de s’offrir les services d’un traducteur-interprète.

3/ Travailler un concept autour de votre restaurant

Une fois que vous avez acquis votre local, peaufinez votre concept de sorte à l’adapter aux cultures locales, au rythme de vie de votre cible (mangent-ils à la même heure qu’en France ? Plus tôt comme dans les pays de l’est où plus tard comme dans les pays méditerranéens ?). Veuillez aussi aux régimes alimentaires différents et concevez une carte sur mesure pour votre clientèle cible, créez une image de marque cohérente avec votre activité et les services que vous proposez.

4/ Lancer ses opérations de communication

Travailler le marketing pour communiquer sur le lancement de votre entreprise est une étape essentielle pour attirer du monde et faire parler de votre activité. Plusieurs moyens existent pour travailler ce marketing. Vous pouvez en effet travailler une stratégie marketing locale afin de communiquer l’ouverture de votre restaurant aux habitants de votre village ou de votre secteur géographique. Si vous choisissez cette option, utiliser la presse locale afin de communiquer sur votre restaurant, vous pouvez également faire des affiches que vous afficherez dans des commerces partenaires tels que vos fournisseurs (boucherie, boulangerie).

Si vous envisagez un lancement plus large ou si vous souhaitez monter une franchise par exemple, il faudra par exemple utiliser une campagne de mailing. Pour cela, vous avez la possibilité d’acheter des fichiers emails qualifiés correspondant au secteur géographique/à l’âge que vous souhaitez cibler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *