Actualité

Histoire du boudin noir créole

Le boudin noir créole est un vrai délice. Depuis sa création, il ne cesse de séduire plus d’un à travers sa saveur unique et sa technique de préparation très facile. Souhaitez-vous connaître son histoire ainsi que ses recettes ?

Histoire du boudin noir créole

Si vous souhaitez en savoir plus sur le boudin noir créole, commencez par vous imprégner de son histoire.

Origine du mot boudin

Étymologiquement, le boudin tire son origine du latin BOURDER et BORNE qui fait référence à quelque chose d’arrondie. Cependant, ce terme renvoie aussi au boyau dans lequel il est compressé. Tirant aussi une partie de son origine de l’ancien français, il vient de « bod » qui signifie une chose enflée.

Historique du mot

Mets atypique et aimé de tous, le boudin noir est une spécialité issue de la Grèce antique, dont la préparation est faite à base d’intestins et du sang d’un porc. Dernière charcuterie à avoir existé, ce mets fut concocté pour la première fois par le cuisinier Aphonite, un grec qui avait existé au IV siècle. L’ayant servi aux romains à un repas, cette recette a pris son envol à cet instant, puis s’est propagée. Celui-ci existait en fait depuis très longtemps. Même l’auteur Voltaire l’a fait ressortir dans l’une de ces œuvres Phil. III, 174 où il disait  » Nous sommes juifs comme vous, ne mangeant point de boudin « . Ce qui prouve une fois encore que le boudin soit une charcuterie très ancienne. S’étant propagé, ce mets est désormais préparé de différentes manières et modifié en fonction de la région.

Les variétés de boudin

Le boudin est aujourd’hui aperçu sous forme classique et traditionnelle. Vous trouverez à cet effet le Boudin à l’oignon encore appelé boudin de Paris et la Truelle qui est un boudin traditionnel. Comme ce dernier, le boudin noir créole en plus d’être traditionnel, s’avère aussi très particulier et son histoire va vous intéresser. Vous pouvez par ailleurs goûter à ce plat exquis en allant à ce restaurant créole.​

Très apprécié dans les îles, le boudin noir créole se différencie des autres grâce à son processus de fabrication ancien et artisanal. Contrairement aux autres, ce repas est en effet préparé avec du piment. Un des plats de base de Noël, ce dernier est cuisiné à la suite d’une série de rituels. Ceux-ci impliquent l’immolation du porc, puis la prise de son sang et de ses intestins pour entamer la préparation du boudin.

Une des meilleures recettes à base de boudin

Une recette simple que vous pouvez réaliser chez vous et spécialement pour Noël est le parmentier de boudin aux pommes. Vous n’aurez pas besoin de beaucoup d’ingrédients pour le mettre au point. Commencez par éplucher les pommes de terre. Découpez-les, lavez-les puis procédez à leur cuisson soit à l’eau bouillante, soit à la vapeur. En attendant leur cuisson, émiettez les boudins dans de l’huile, puis assaisonnez selon votre goût. Ajoutez-y ensuite des pommes de terre et faites-en une purée à laquelle vous ajouterez de la crème et des épices à mélanger soigneusement. Une fois tiède, installez le tout dans une meule tapissée de papier aluminium, puis mettez-les au four. Attendez 15 à 20 minutes pour le retirer et laissez ensuite le tout refroidir avant de vous servir. Vous pouvez l’accompagner avec une sauce crème ou d’une sauce à base de moutarde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.