Actualité

Vins : IGC, AOP, AOC, quelles différences ?

IGC, AOC et AOP sont des labels de qualité incontournables dans le domaine de l’alimentation. Ils protègent les produits alimentaires authentiques intimement liés à leurs lieux de production. C’est le cas des boissons du terroir, dont les vins. Selon les labels, ces derniers doivent posséder des caractéristiques spécifiques et répondre à certaines conditions. Ces appellations possèdent en effet des particularités qui les différencient les unes des autres. Découvrez ici les différences entre les vins labélisés IGC, AOP et AOC.

Les vins et labels IGC, AOP, AOC : une histoire de qualité, de garanties et de protection

Plusieurs types de vins comme ceux mis en valeur sur wepicurien.com bénéficient des labels de qualité IGC, AOC et AOP. Parmi ces derniers, certains sont reconnus au niveau national tandis que d’autres sont admis plus largement au niveau européen.

Les vins et le label IGC

Le label IGC (Indication Géographique Protégée) est attribué aux vins possédant des caractéristiques liées à l’emplacement géographique dans lequel s’est déroulée au moins l’une des étapes de conception suivantes :

  • La production ;
  • L’élaboration ;
  • La transformation.

C’est par exemple le cas des Vins de Pays Charentais. Créé en 1992, ce label européen garantit l’origine géographique des vins IGC. Il certifie à ces derniers, la réputation et la qualité que leur reconnaît leur lieu d’origine.

Les vins possédant le label AOP

Les vins labélisés AOP (Appellation d’Origine Protégée) sont élaborés et transformés dans une région géographique bien définie et selon un savoir-faire avéré. Ce label européen a pour but de protéger la dénomination des vins, de certifier leur aire géographique de conception et de garantir le respect d’un savoir-faire reconnu dans toute l’Union européenne. Les vins AOP répondent à un cahier des charges spécifique prenant en compte les méthodes de vinification, méthodes de culture, le choix des cépages ainsi que le goût du vin. Ils font l’objet d’un suivi rigoureux par l’Institut National de l’origine et de la qualité (INAO) en matière de respect des conditions du label.

Les vins labélisés AOC

Le label AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) est la déclinaison française du label AOP. Il représente ce dernier à l’échelle nationale. L’AOC a pour but de protéger les vins sur le territoire français. Il s’agit de la première étape avant l’obtention du label AOP. Les vins français AOC sont suivis par l’INAO et ont un cahier des charges à respecter. Après homologation de ce dernier, ces crus AOC obtiennent l’Appellation d’Origine Protégée (AOP).

Quelle est alors la différence entre les labels AOP, AOC et IGC ?

Il s’agit de 3 labels différents certifiant des propriétés ou caractéristiques distinctes. Le label IGC garantit que ces vins proviennent bien de leur lieu d’origine et sont donc conçus selon un savoir-faire authentique. Il est un gage de qualité relatif au terroir des pinards qu’il certifie. Cependant, il n’est pas obligatoire que toutes les phases de fabrication des vins IGC soient réalisées dans leurs zones géographiques respectives.

Par contre, toutes les étapes de production, de transformation et d’élaborations des vins AOP doivent impérativement être réalisées dans leurs lieux d’origine. Ce label garantit non seulement la qualité et la provenance des vins, mais aussi leur dénomination dans toute l’Europe.

Quant aux vins AOC, ils sont protégés par le label AOC en France uniquement. Pour bénéficier d’une protection dans l’Union européenne, ils doivent se conformer à un cahier des charges et obtenir le label AOP. Ils pourront ainsi bénéficier des garanties de ce dernier. Cependant, dès qu’ils sont enregistrés sous le label AOP, ces vins ne portent plus le logo AOC.

En définitive, les labels IGC, AOP et AOC diffèrent les uns des autres par les garanties et l’étendue des protections qu’ils offrent aux vins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.