Actualité

5 conseils pour bien faire son marché

Manger frais, sain, bio si possible, c’est très tendance ! Fini le sachet plastique de tomates au goût de carton mouillé qui viennent de l’autre bout de la planète, vous vous êtes décidé à cuisiner beau, bon et de saison. Et pour cela, il vous faut… aller au marché ! Mais comment repérer les bonnes affaires ? À quelle heure se rendre au marché ? Tous les étals se valent-ils ? On vous dit tout !

S’équiper pour aller au marché

Les chariots ne sont pas fournis au marché ! Blague à part, il est important pour vous d’amener un panier rigide pour transporter vos produits frais sans les abîmer : les salades et les fraises vont sur le dessus, les boîtes à œufs et les pommes en dessous… L’idéal pour le côté pratique reste le chariot de courses ou caddie (oui, il y en a qui ne font pas trop mamie : cliquez ici pour en savoir plus), dans lequel vous pourrez organiser vos achats de façon à ce qu’ils ne s’écrasent pas les uns les autres, mais qui permet aussi de ne pas transporter des kilos de légumes et de fruits à bout de bras. Si vous allez au marché à pieds, c’est plus que recommandé ! Dans tous les cas, évitez les sacs “mous” dans lesquels les aliments vont se promener.

Petite astuce : au marché, on fait ses achats dans un ordre précis pour pouvoir ranger les produits les plus lourds au fond, et les plus fragiles au-dessus : d’abord le poisson, puis les primeurs. Vous remarquerez que les étals des marchés sont justement organisés pour faciliter cette organisation !

Choisir l’horaire pour faire de bonnes affaires

Pour profiter du marché au maximum, deux écoles : les lève-tôt qui s’y rendent avant 8h du matin, et les petits malins qui profitent des fins de marché, vers 12h30. Après 13h (en général) il est en effet interdit de vendre sa marchandise, et les commerçants ont tendance à déstocker leurs produits en lots, voir à donner des caisses de produits abîmés ou fragiles. En revanche, vous risquez de vous retrouver avec des produits très (trop) avancés, et pas forcément pour un prix intéressant.

Contrairement aux supermarchés qui s’entendent sur les prix, les commerçants et producteurs sur les marchés se livrent une sacrée concurrence sur les prix, dépendant de l’origine du produit, mais aussi de l’emplacement sur le marché. Les allées les plus passantes auront les prix les plus hauts, mais vous pourrez trouver jusqu’à deux fois moins cher le même kilo de pommes juste en choisissant un étal moins bien placé. D’où l’intérêt de choisir un grand marché et pas un petit marché avec un étal par type de produit. Venez tôt, et faites bien le tour de tous les étals pour noter les prix et les comparer avant d’acheter : avec l’habitude, vous allez vite remarquer les meilleures affaires.

Cuisiner frais et de saison

Ce qui nous amène au conseil suivant : au marché, ne faites pas de liste ! Les produits tournent en fonction des saisons, et si vous voulez acheter bio, local et frais, n’achetez pas de tomates en novembre ! Venez au marché l’esprit ouvert, et laissez-vous guider par les produits frais pour élaborer vos menus de la semaine. Comment savoir si un produit est de saison ? Facile, vous en trouverez sur les étals des producteurs locaux. Vous en trouverez bien sûr aussi sur ceux des revendeurs qui se fournissent un peu partout, mais la proximité du champ avec le lieu du marché est une garantie de fraîcheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *