Voyage

Escapade gastronomique : goûter à la cuisine éthiopienne

Pays enclavé et aride sur la corne de l’Afrique, l’Éthiopie est une destination qui est connue pour ses sites archéologiques et sa culture ancestrale. Mais, si vous rêvez de vivre un séjour gastronomique, le pays réserve également de belles surprises. Si vous prévoyez d’effectuer un séjour dans le pays, ne manquez pas de goûter à sa cuisine qui n’a rien à envier à celles des autres pays. Voici une sélection des spécialités éthiopiennes qui vous donnera un avant-goût de votre escapade gastronomique dans cette contrée.

L’incontournable injera

Lors de votre séjour en Éthiopie, vous dégusterez des plats qui s’accompagnent généralement de l’Injera. Vous en trouverez dans tous les restaurants du pays. Il s’agit d’une sorte de galette épaisse et spongieuse. Elle est préparée à base de farine de teff. Le teff est considérée comme étant une céréale secondaire en Afrique.

Il est à noter que l’injera a un goût assez aigre. Cela est dû à la fermentation de la pâte qui dure en moyenne 1 à 3 jours. C’est la base de l’alimentation éthiopienne. La crêpe est souvent déroulée sur l’assiette puis les accompagnements y sont déposées. Pour manger les plats, il vous faudra découper l’injera avec les doigts et attraper les différents mets qui se trouvent dessus. Si vous ne supportez pas le gluten, l’injera est parfait pour vous, car le teff en est dépourvue.

Goûter au wat lors d’un séjour en Éthiopie

Le wat est la version éthiopienne du curry. Accompagnement inséparable de l’injera, le wat est considéré comme étant le plat national de l’Éthiopie. De ce fait, vous en trouverez également facilement dans tous le pays, que vous décidiez de manger dans des restaurants ou chez l’habitant. Ce plat en sauce possède deux catégories bien distinctes. Si vous êtes un amateur de plats épicés, choisissez kaï wat, dans le cas contraire, préférez l’allicha wat.

Le kaï wat est en général préparé avec des piments, des oignons, de l’ail et est à base de viande. Le plat peut être cuisiné avec du mouton, de la chèvre, du boeuf, ou du poulet. Cette dernière version, également appelée doro wat, est la plus répandue du pays. Le wat non épicé est quant à lui beaucoup plus doux et souvent préparé à base de légumes. Vous trouverez par exemple des wat à base de purées de haricots, de lentilles, de carottes ou d’épinard.

Le kefto, le tartare de boeuf éthiopien

Si vous êtes un amateur de tartare de boeuf, le ketfo (ou kifto) sera parfait pour émerveiller vos papilles. Il s’agit d’un repas de fête dans le pays, mais il se trouve au menu des restaurants surtout dans les grandes villes comme Addis-Abeba. Le plat est préparé à base de la partie la plus maigre du boeuf. Cette partie est ensuite hachée puis chauffée dans une casserole avec un peu de beurre et du mitmita. Le mitmita est un mélange d’épices qui est très utilisé dans la cuisine éthiopienne.

À noter que le kifto est un plat très nourrissant qui est parfait pour terminer une journée de découverte. Avec la viande servie chaude, mais qui n’est pas cuite, le plat est aussi composé de fromage blanc sec et d’épinards hachés. Dans certaines régions comme celui du Guragé, il est souvent accompagné de kotcho. C’est une sorte de pain aux teintes marron clair et au goût très agréable préparé à base d’enset ou faux bananier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *